Commission Perspectives

Il faut rendre la ville plus dynamique et attractive.

Christophe pilote cette commission. Il estime que le commerce est vital dans une ville: c’est le reflet… de son dynamisme. Des actions sont entreprises auprès des commerçants, de la Mairie mais aussi des habitants. Cette commission se donne comme objectif de faire des suggestions concrètes aux parties prenantes.

Une ville dont le commerce s’étiole risque de devenir une ville dortoir. Malgré la proximité de Paris, Boulogne et Parly 2, Garches a de nombreux atouts à faire valoir.

Au sein du Ceg, nous avons le sentiment que les Garchois aiment leur ville mais ne la considèrent pas assez en  temps que “consommateurs”. Cette commission a pour ambition de faire des suggestions ou d’agir en direct quand cela est possible. Voici, en toute transparence, un résumé des travaux réalisés. Nous avons procédé en deux temps: faire des constats et émettre quelques idées.

Le plus dur reste à faire: dans un premier temps, valider auprès d’un plus large éventail de personnes nos hypothèses et dans un second temps, bâtir un plan d’action argumenté et accompagné de suggestions  afin d’associer tous les acteurs du changement.

Le commerce est vital dans une ville: c’est le reflet de son dynamisme

Nos premiers constats

– La ville, ses rues, ses commerces dégagent une impression générale de ville agréable mais “endormie” et “peu dynamique”. Que faire pour y remédier ?

– Nous constatons un déphasage entre le niveau de vie des habitants et l’attractivité des devantures. Les commerces ne font pas assez “rêver ». Comment les aider financièrement ?

– Pour les habitants et nos visiteurs, une image « négative » se dégage en raison de la fermeture de nombreux commerces (plus de 20% près de la gare) avec un risque d’effet boule de neige à court terme. Comment enrayer cette situation ?

– Il y a une opinion « réservée » sur le mode d’accès aux places de stationnement près des zones commerciales. S’agit il d’un manque de places de parking ou d’une mauvaise signalisation des places existantes disponibles ?

– Après analyse (Statistiques Insee), nous constatons une mauvaise répartition des commerces si nous comparons Garches à d’autres villes de même taille . Comment attirer de nouveaux commerces ?

– C’est ainsi: l’éclatement de la ville en 2 zones de commerces qui ne communiquent pas entre elles est un handicap. Comment l’atténuer ?

– A Garches, la notion de “balade shopping” est inexistante et l’absence de zone piétonne nuit probablement au commerce. D’autres villes ont réussi à changer la donne malgré les obstacles rencontrés. Que pouvons nous proposer?

– Bon nombre d’entre nous se posent la question du devenir du petit centre commercial de la Verboise ? Comment le rénover sans détruire un équilibre commercial déjà précaire ? Quelle sera sa vocation ?

Nos sources d’information

 

La ville de la Garenne Colombes est plus peuplée que Garches. Pour cette raison, il faut raisonner sur les colonnes centrales.